header3.JPG

Voilà ! Cela fait maintenant 9 mois que l'on est en Amérique centrale et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on n'est pas déçus du voyage !

Malgré la chaleur, l'humidité et les petits problèmes de TiNéfant, on est bien contents d'avoir entamé cette boucle par le sud au lieu de remonter vers l'Amérique du nord.

Le Mexique nous a enchanté dans sa diversité.

D'ailleurs, j'ai réalisé que je n'avais pas fait de carte récapitulative de nos six mois dans ce joli pays. La voici :

 

La carte "Mexique du 24 janvier au 20 juillet 2017" a été réalisé par Lise Coulaud-Dutheil à l'aide d'un fond de carte provenant du site https://mapchart.net/ en conformité avec la license d'utilisation de ce site et de la license Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License (version française de cette license ici : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr) à laquel elle est soumise.
La carte "Mexique du 24 janvier au 20 juillet 2017" est sous license Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License (version française de cette license ici : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr)

 

Et on enchaîne avec la carte du Belize qui nous a assommé par sa chaleur.

 

La carte "Belize Recap" a été réalisé par Lise Coulaud-Dutheil à l'aide d'un fond de carte provenant de OpenStreetMap grâce aux © les contributeurs d’OpenStreetMap en conformité avec la licence libre Open Data Commons Open Database License.
La carte "Belize Recap" est soumis à la licence libre Open Data Commons Open Database License.

 

Néanmoins, son originalité anglophone était à découvrir et on se dit que peut-être on y reviendra en hiver... quand il fait "un peu" moins chaud.

Enfin, le Guatemala est une belle surprise.

 

La carte "Guatemala" a été réalisé par Lise Coulaud-Dutheil à l'aide d'un fond de carte provenant de OpenStreetMap grâce aux © les contributeurs d’OpenStreetMap en conformité avec la licence libre Open Data Commons Open Database License.
La carte "Guatemala" est soumis à la licence libre Open Data Commons Open Database License.

 

On y a voyagé complètement différemment, prenant beaucoup plus notre temps dans certains endroits.

Je crois qu'on avait besoin de faire une pause après autant de chaleur et les montagnes guatémaltèques sont parfaites pour cela.

Le pays n'est pas réputé sécure. Il est vrai que l'on n'a fait que des campings ou des bivouacs réputés sûrs, mais finalement on ne s'est jamais sentis en insécurité.

Babé a toujours rencontré des gens prêts à discuter dans ses balades et j'ai adoré marcher dans les villes et villages.

Il y a tout de même des trucs qui nous embêtent dans ce pays.

D'abord, les routes en très mauvais état pour la plupart. Notre moyenne est tombée à 23km/h !

On n'a aussi pas aimé l'accès payant à quasiment toutes les réserves et volcans.

Ensuite, il y a la chèreté de la vie : on ne peut retirer que 2000GTQ au distributeur et on paye à chaque fois environ 42GTQ de commission soit 5€. . Les produits laitiers sont chers : 27GTQ/3€ la plaquette de 225g de beurre, idem pour 1Kg de yaourt. Les produits de luxe comme les pépites de chocolat sont deux fois plus chers qu'ailleurs.

Il y a tout de même des compensations aux prix excessifs de ces produits. Les fruits et légumes du marché ne sont vraiment pas chers et de très bonne qualité. On s'est fait une cure de fraises et de pommes du verger délicieusement sucrées !

Les glaces ne sont pas chères et aussi très bonnes. Et que dire des papas fritas faites à partir de vraies pommes de terre qui cuisent à tous les coins de rue pour 5GTQ la barquette !

Mais le Guatemala, ce n'est pas que ça.

C'est aussi sa population aux habits traditionnels colorés qui contraste avec des villes de type occidental avec Walmart, McDo et Domino's Pizza.

En une centaine de km, on passe de la haute montagne avec ses cultures diversifiées à la monoculture de la plaine.

Il y a aussi ses forêts encore préservées et ses volcans actifs ou éteints !

Oui, on a aimé le Guatemala.

Mais le temps file.

J'ai dû nous pousser vers la sortie car je veux être aux baleines en Baja California pour la fin de l'année.

Au final, on n'en a fait qu'un tout petit bout, mais on veut définitivement revenir dans ce pays pour retourner dans des endroits qu'on a déjà faits et découvrir les autres.

Maintenant, c'est parti pour un retour au Mexique.

Durée du séjour : ?

Destination : le nord ouest du pays en longeant plus ou moins la côte pacifique.

Ensuite : ?

 
Laissez vos commentaires surCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ouNotre page Facebook